top of page

La disjonction acromio-claviculaire

La disjonction acromio-claviculaire, également connue sous le nom de DAC, est une blessure courante chez les athlètes et les personnes actives. Cette blessure affecte l'articulation de l'épaule et peut entraîner une douleur, une faiblesse et une limitation des mouvements de l'épaule.




Anatomie de l'articulation acromio-claviculaire


L'articulation acromio-claviculaire est formée par la clavicule et l'acromion, une partie de l'omoplate qui s'étend sur le haut de l'épaule. Ces deux os sont reliés par des ligaments et des muscles, qui maintiennent l'articulation stable et permettent des mouvements de l'épaule.


Les ligaments de l'articulation acromio-claviculaire comprennent le ligament trapézoïdal, le ligament conoïde et le ligament coraco-claviculaire. Le ligament coraco-claviculaire est particulièrement important car il maintient la clavicule en place et empêche sa dislocation.




Causes de la disjonction acromio-claviculaire


La DAC se produit généralement lorsqu'il y a une force soudaine ou une chute directe sur l'épaule.

Les sports de contact tels que le football, le rugby et le hockey sont souvent associés à cette blessure.



Les signes et les symptômes de la disjonction acromio-claviculaire


Les symptômes de la DAC comprennent une douleur à l'épaule, une faiblesse, une enflure et une déformation visible de l'articulation. Les patients peuvent également ressentir une douleur lorsqu'ils essaient de soulever ou de déplacer leur bras.




Classification de la disjonction acromio-claviculaire


Il existe plusieurs classifications pour la DAC, allant de la classe 1 à la classe 6, selon la gravité de la blessure.

La classification la plus courante est la classification de Rockwood, qui divise la DAC en six catégories.


Classe 1

Légère blessure des ligaments, avec une douleur minimale et une légère laxité articulaire.


Classe 2

Déchirure partielle du ligament coraco-claviculaire, avec une légère déformation de l'articulation.


Classe 3

Déchirure complète du ligament coraco-claviculaire, avec une déformation plus prononcée de l'articulation.


Classe 4

Déchirure complète des ligaments coraco-claviculaire et trapézoïdal, avec une élévation de la clavicule et une déformation de l'articulation.


Classe 5

Déchirure complète des ligaments coraco-claviculaire, trapézoïdal et conoïde, avec une élévation importante de la clavicule et une déformation de l'articulation.


Classe 6

Dislocation complète de la clavicule, avec une rupture des ligaments coraco-claviculaire, trapézoïdal et conoïde.



Traitement de la disjonction acromio-claviculaire


Le traitement de la DAC dépend de la gravité de la blessure. Pour les blessures de classe 1 et 2, le traitement peut simplement inclure le repos, la glace et la prise d'analgésiques pour soulager la douleur. Les patients peuvent également être encouragés à faire des exercices de renforcement pour aider à stabiliser l'articulation.


Pour les blessures de classe 3 à 6, un traitement plus agressif peut être nécessaire. Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être recommandée pour réparer les ligaments endommagés et restaurer la stabilité de l'articulation. La chirurgie peut également être recommandée pour les patients qui ont une DAC chronique ou une déformation importante de l'articulation.


En tant qu'ostéopathe, notre approche de traitement pour les patients souffrant de DAC peut inclure une combinaison de techniques de manipulation douce, de mobilisation articulaire, de libération myofasciale et d'exercices de rééducation. Les techniques de manipulation douce peuvent aider à restaurer l'alignement et la fonctionnalité de l'articulation, tandis que la mobilisation articulaire peut aider à améliorer la mobilité et la flexibilité.


La libération myofasciale peut être utilisée pour détendre les muscles tendus et améliorer la circulation sanguine dans la région de l'épaule. Les exercices de rééducation peuvent être utilisés pour renforcer les muscles de l'épaule et de l'articulation acromio-claviculaire, aidant ainsi à stabiliser l'articulation et à prévenir de futures blessures.



Prévention de la disjonction acromio-claviculaire


La prévention de la DAC commence par une pratique sportive sûre. Les athlètes doivent être équipés de vêtements et d'équipements de protection appropriés, notamment des protège-épaules pour les sports de contact. Les athlètes doivent également être encouragés à suivre un programme d'exercices de renforcement pour aider à prévenir les blessures.


Pour les personnes qui ne participent pas à des sports de contact, il est important de prendre des précautions lors de la réalisation d'activités à risque, comme le jardinage ou le bricolage. Le port d'un équipement de protection adéquat et l'utilisation de techniques de levage appropriées peuvent aider à prévenir les blessures à l'épaule.


9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Osgood Shlatter

Osgood Shlatter est une affection courante qui touche les enfants et les adolescents, particulièrement ceux qui pratiquent des sports qui mettent une pression excessive sur les genoux, tels que le foo

Comments


bottom of page