top of page

La névralgie pudendale


La névralgie pudendale touche le nerf pudendale, un nerf important qui est responsable de la sensation dans la région génitale. Cette affection peut causer des douleurs intenses et des symptômes gênants, ce qui peut modifier considérablement la qualité de vie d'une personne.







Causes de la névralgie pudendale


La névralgie pudendale est causée par une irritation ou une compression du nerf pudendale. Cette irritation peut être causée par plusieurs facteurs, notamment :


Traumatisme

Une blessure ou une chute sur le coccyx peut endommager le nerf pudendal et causer une névralgie pudendale.


Compression

Une compression prolongée du nerf pudendal peut causer une névralgie pudendale. Cela peut se produire chez les personnes qui passent de longues heures assises sur une surface dure, comme une selle de vélo ou un siège de voiture.


Chirurgie

Certaines interventions chirurgicales, comme la chirurgie de la prostate ou de l'utérus, peuvent endommager le nerf pudendal et causer une névralgie pudendale.


Maladies

Certaines maladies, comme la sclérose en plaques, peuvent affecter le système nerveux et causer une névralgie pudendale.




Symptômes de la névralgie pudendale


Les symptômes de la névralgie pudendale varient d'une personne à l'autre, mais ils peuvent inclure :


Douleur

La douleur est le symptôme le plus courant de la névralgie pudendale. Elle peut être ressentie dans la région génitale, le bas du dos, le coccyx et les fesses. La douleur peut être constante ou intermittente, et elle peut être décrite comme une douleur brûlante, lancinante ou aiguë.


Engourdissement

L’engourdissement est un autre symptôme courant de la névralgie pudendale. Il peut être ressenti dans la région génitale, les fesses, le bas du dos et les jambes.


Picotements

Des picotements ou des sensations de fourmillement peuvent être ressentis dans la région génitale, les fesses et les jambes.


Incontinence

Dans les cas les plus graves, la névralgie pudendale peut causer une perte de contrôle de la vessie ou de l'intestin.



Diagnostic de la névralgie pudendale


Si vous présentez des symptômes de la névralgie pudendale, vous devriez consulter un médecin pour un diagnostic précis. Le médecin vous posera des questions sur vos symptômes et votre historique médical, et effectuera un examen physique pour rechercher toute inflammation ou sensibilité dans la région génitale.


Pour confirmer le diagnostic, le médecin peut vous prescrire une imagerie médicale, comme une IRM ou un scanner. Ces examens permettent de visualiser les structures internes de votre corps et de déterminer si le nerf pudendal est comprimé ou endommagé.



Traitement de la névralgie pudendale


Le traitement de la névralgie pudendale dépend de la gravité de vos symptômes et de la cause sous-jacente.

Les options de traitement peuvent inclure :


Médicaments

Votre médecin peut vous prescrire des médicaments pour soulager la douleur et l'inflammation, comme des analgésiques, des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ou des relaxants musculaires.


Kinésithérapie

Des exercices de renforcement musculaire et d'étirement peuvent aider à réduire la pression sur le nerf pudendal et à soulager les symptômes de la névralgie pudendale.


Ostéopathie

Un ostéopathe peut effectuer des manipulations douces pour soulager la douleur et la tension musculaire dans la région pelvienne.


Injection de cortisone

une injection de cortisone dans la région pelvienne peut aider à réduire l'inflammation et à soulager la douleur.


Intervention chirurgicale

Dans les cas les plus graves, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour libérer le nerf pudendal de toute compression ou irritation.




48 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La disjonction acromio-claviculaire

La disjonction acromio-claviculaire, également connue sous le nom de DAC, est une blessure courante chez les athlètes et les personnes actives. Cette blessure affecte l'articulation de l'épaule et peu

bottom of page